Je souhaite...

Connaître le montant de la taxe annuelle d'un véhicule

Comment faire?

Vous voulez savoir à combien s’élève la taxe pour votre véhicule? Utilisez notre calculateur ci-dessous.

Infos

Modifications au 01.01.2021

Taxe de base des voitures de tourisme

La taxe de base passe de CHF 235.- à CHF 250.- au 01.01.2021.

Pour ceux qui payent déjà plus que cette somme, la taxe 2021 sera la même que la taxe 2020, sauf pour les véhicules immatriculés pour la première fois en 2020.

Fermer

Une modification de la Loi sur la taxe des véhicules automobiles, des remorques et des bateaux (LTVRB) a été acceptée le 7 novembre 2017 par le Grand Conseil, par 68 voix pour, 41 contre et une abstention. Elle a été proposée par la Commission législative du Grand Conseil. Cette modification ne concerne que les voitures de tourisme; les autres genres de véhicules ne sont pas concernés.

Le Conseil d’État a décidé d’introduire un lissage sur 4 ans de cette adaptation de la taxe, qui se traduit par une dernière augmentation en 2021 de CHF 15.- de la taxe de base, qui passe ainsi à CHF 250.-.

Cycle de référence pour la mesure des émissions de CO2 utilisé pour le calcul de la taxe des voitures de tourisme

Les véhicules dont la date de première mise en circulation remonte à avant le 01.01.2021 sont taxés selon la valeur NEDC.

Les véhicules avec une date de première mise en circulation à partir du 01.01.2021 sont taxés selon la valeur WLTP, à laquelle on soustrait 23 g/km.

Fermer

La valeur WLTP est beaucoup plus proche de la réalité mais plus élevée que la valeur provenant du cycle de mesure NEDC utilisé jusqu’à présent. Avec la valeur NEDC, l’objectif de la Confédération était d’atteindre une valeur d’émissions de CO2 moyenne de 95 g/km. Avec le cycle WLTP, cet objectif est passé à 118 g/km, ce qui correspond à une différence de +23 g/km entre les deux cycles.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a décidé de reprendre les mêmes valeurs que la Confédération et afin de garantir l’égalité de traitement, il a décidé de déduire 23 g/km aux émissions CO2 des voitures de tourisme pour lesquelles la nouvelle valeur WLTP est applicable.

Véhicules fonctionnant au gaz naturel

Les véhicules fonctionnant au gaz naturel bénéficient d'un rabais de taxe de 20 % dès le 01.01.2021, jusqu'à concurrence du minimum de la taxe de base, afin de tenir compte de la part de biogaz présente dans le gaz naturel.

Véhicules lourds de la classe d'émissions EURO V

Les camions, les véhicules articulés lourds, les tracteurs à sellette, les autocars et les bus à plate-forme pivotante qui se trouvent dans la classe d'émission EURO V ne bénéficieront plus d'un rabais de taxe de 15% dès le 01.01.2021. Les véhicules EURO VI en bénéficeront toujours.

Ce changement est lié au déclassement par la Confédération, au 01.07.2021, des véhicules EURO IV et EURO V de la catégorie RPLP moyenne à la plus chère. Il vise à garantir que le renouvellement du parc de camions continue.

Infos

Calculateur de taxe annuelle

La demande

Pour connaître la taxe annuelle d'un véhicule, vous avez le choix entre les 2 options suivantes, avec ou sans contrat au Guichet unique:

7 min.
|
Prestation tout public

Activez la prestation par le

Guichet unique ↗
Accès libre (sans login)
et laissez-vous guider par le système.
5 min.

Activez la prestation par le

Guichet unique ↗
et laissez-vous guider par le système.

Vous avez terminé!

Infos

Quelques informations utiles...

Veuillez prendre connaissance des informations suivantes

La taxe annuelle comprend une part fixe et une part variable

L'annexe 1 de la loi sur la taxe des véhicules automobiles, des remorques et des bateaux (LTVRB) détaille les barèmes de taxe par genre de véhicule

Plaques d'immatriculation interchangeables
Lorsque deux véhicules de même genre sont immatriculés en plaques interchangeables, la taxe due est celle du véhicule de la catégorie la plus fortement imposée, sans supplément.

Période
La taxe est perçue en début d'année pour l'année civile entière. Si les plaques de contrôle sont déposées ou retirées, elle est réduite du nombre de jours correspondants.

RPLP
La redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) est gérée au niveau fédéral par les douanes. Pour toute information concernant la RPLP, veuillez vous référer au site Internet de l'Administration fédérale des douanes.

RPLF
Les véhicules lourds exemptés de RPLP sont soumis à la redevance forfaitaire sur le trafic des poids lourds (RPLF). Cette redevance est encaissée par le SCAN pour le compte de l'Administration fédérale des douanes.  Pour toute information concernant la RPLF, veuillez vous référer au site Internet de l'Administration fédérale des douanes

Rabais

Les véhicules électriques ne paient que la part fixe de la taxe annuelle!
Les véhicules fonctionnant au gaz naturel bénéficient d'un rabais de taxe de 20 %, jusqu'à concurrence du minimum de la taxe de base, afin de tenir compte de la part de biogaz
Les camions, les véhicules articulés lourds, les tracteurs à sellette, les autocars et les bus à plate-forme pivotante bénéficient d'un rabais de taxe de 15% s'ils se trouvent dans les classes d'émission EURO VI ou plus

Infos

Formule pour la taxation des voitures de tourisme

Les voitures de tourisme sont taxées selon la formule suivante:

250 (part fixe)
+ [émissions CO2 (g/km) x 4]
- [âge du véhicule au 01.01 de l'année en cours (année) x 15]
- 312 (facteur de correction)
= Taxe annuelle (CHF)

Le montant minimal de taxe annuelle correspond à la part fixe, soit CHF 250.- (même si le résultat du calcul est inférieur).

Quel est le cycle de référence utilisé pour la mesure des émissions de CO2 ?

  1. Les véhicules avec une date de première mise en circulation avant le 01.01.2021 sont taxés selon la valeur NEDC.
  2. Les véhicules avec une date de première mise en circulation dès le 01.01.2021 sont taxés selon la valeur WLTP, à laquelle on soustrait 23 g/km.
Le facteur "émissions de CO2" est une incitation à choisir un véhicule sans ou avec de faibles émissions de CO2
Le facteur "âge du véhicule" est une incitation à utiliser son véhicule le plus longtemps possible et ainsi réduire l'énergie grise liée à la production des nouveaux véhicules